Helen Keller - Histoire

Helen Keller - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Helen Keller

1880- 1968

Auteur, défenseur des malentendants

Devenue sourde et aveugle suite à une maladie à l'âge de 19 mois, Helen Keller a triomphé de sa tragédie personnelle pour devenir une source d'inspiration pour les personnes handicapées et valides du monde entier.

Sous la tutelle de l'enseignante Anne Sullivan, Helen Keller a appris à parler, lire et écrire le braille et à utiliser la langue des signes, devenant finalement auteure et conférencière. Elle était diplômée du Radcliffe College et a publié de nombreux ouvrages dont L'histoire de ma vie (1903).


Quelles ont été les contributions d'Helen Keller à la société ?

Parmi les contributions d'Helen Keller à la société figuraient ses initiatives de collecte de fonds et de sensibilisation avec la Fondation américaine pour les aveugles, ses efforts pour faire du braille le système standard utilisé pour écrire des livres pour les aveugles et son travail pour que les personnes aveugles soient incluses dans la définition du gouvernement de " handicapés », les rendant éligibles aux aides gouvernementales. De plus, Keller a radicalement changé la perception du public concernant ce qu'une personne handicapée pouvait accomplir.

Les efforts de collecte de fonds de Keller pour la Fondation américaine pour les aveugles ont permis à l'organisation d'aider les personnes aveugles dans les domaines de l'éducation, de l'emploi et de la vie indépendante. Les ailes à l'étranger de l'organisation se concentrent sur les soins médicaux et la prévention de la cécité.

Au Conseil mondial pour les aveugles de 1931, Keller a fait pression pour que le braille devienne la norme mondiale utilisée dans les livres pour aveugles, remplaçant plusieurs autres systèmes similaires. Ses efforts ont conduit à la standardisation du braille dans le monde entier.

Keller a écrit plusieurs livres et de nombreux articles concernant sa propre vie. Elle a également fait des tournées de conférences dans le monde entier qui lui ont permis de se connecter personnellement avec les gens et a même pris sa propre histoire sur le circuit du vaudeville pendant quelques années. Son statut de célébrité a conduit à l'émission télévisée, à la pièce de théâtre et au film de Broadway, "The Miracle Worker", qui à son tour a aidé les gens à comprendre et à changer leurs attitudes vis-à-vis des aveugles et des sourds. En conséquence, Keller a joué un rôle déterminant dans la fondation de nombreuses écoles pour les aveugles et les sourds.


L'expérience d'Helen d'être handicapée était, pour être franc, incroyablement rare. Obtenir une éducation et des opportunités n'étaient pas des choses que n'importe qui mais 1% des bâtards les plus chanceux avaient.

Mais Hélène le savait, et elle aussi savait qu'elle ne pourrait pas travailler pour améliorer la vie de toutes les personnes handicapées si elle ne prenait pas le temps de découvrir comment vivaient les 99 % restants.

Divulgacher: Leurs vies étaient un spectacle de merde

Vous voyez, la plupart des personnes handicapées l'étaient grâce à des accidents du travail totalement évitables. Les riches propriétaires d'entreprises ont refusé de dépenser quoi que ce soit pour la sécurité des travailleurs, de sorte que les niveaux d'accidents horribles ont continué d'augmenter.

Etil n'y avait pas de poursuites judiciaires pour lutter contre cela à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Ainsi, une fois laissés avec un handicap permanent, les travailleurs ont été jetés à la ferraille.

Oh, et l'Amérique n'avait aucun système en place pour déterminer combien d'Américains handicapés il y avait ou comment les aider.

Fondamentalement, si vous aviez un handicap, vous étiez laissé seul et dans la pauvreté.

Helen n'était pas là pour ça.


Helen Keller - Histoire

Une brève chronologie de la vie et de l'œuvre d'Helen Keller.

En février, Keller contracte la scarlatine ou la méningite et devient sourd et aveugle à l'âge de 19 mois.

Keller et ses parents rencontrent Alexander Graham Bell en juillet pour savoir comment communiquer avec Helen et l'éduquer.

En janvier, le père d'Helen Keller, le capitaine Arthur Keller, écrit une lettre au directeur de Perkins, Michael Anagnos, au sujet de l'embauche d'un enseignant pour sa fille. Lis la lettre.

Le 3 mars, Anne Sullivan, diplômée de la Perkins School for the Blind qui est malvoyante, arrive à Tuscumbia, Alabama, pour commencer à enseigner Keller.

Le 5 avril, Keller sent l'eau d'une pompe à eau alors que Sullivan épelle "W-A-T-E-R" dans sa main et se rend compte que les objets ont des noms. Sullivan a écrit : « Une nouvelle lumière est apparue sur son visage. En quelques heures, elle avait appris trente nouveaux mots de vocabulaire.

En septembre, Sullivan amène Keller à Perkins pour poursuivre ses études et rencontrer d'autres enfants aveugles et sourds-aveugles.

Keller écrit "Frost King", une nouvelle, en cadeau au réalisateur Michael Anagnos pour son anniversaire. La nouvelle est publiée dans Le mentor entraînant la controverse.

Keller fréquente la Wright-Humason School à New York.

Rencontre Mark Twain pour la première fois, ils restent amis pour le reste de la vie de Twain.

Keller entre à la Camrbidge School for Young Ladies sous la tutelle d'Arthur Gilman. Voir la collection Helen Keller et Arthur Gilman des archives Perkins.

Le père de Keller, le capitaine Arthur Keller décède.

Keller commence ses études au Radcliffe College (qui fait maintenant partie de l'Université Harvard) en septembre. Lisez un article de blog sur les examens d'entrée à l'université de Keller.

L'histoire de ma vie, l'autobiographie de Keller et son premier livre, est publié. Lisez ou écoutez le livre en ligne.

Les diplômés cum laude de Radcliffe, devenant la première personne sourde-aveugle à obtenir un diplôme universitaire.

Keller achète une maison à Wrentham, dans le Massachusetts.

Le 3 mai, Anne Sullivan épouse John Macy, qui rejoint la famille Wrentham. (Ils se séparent en 1914.)

Keller est nommé à la Commission du Massachusetts pour les aveugles.

le livre de Keller, Le monde dans lequel je vis, est publié. Lisez ou écoutez le livre en ligne.

Polly Thomson rejoint la maison en tant que secrétaire, commençant ses 46 ans au service de Keller. Lisez un article de blog sur Polly Thomson.

Co-fonde la Fondation américaine pour les aveugles d'outre-mer pour soutenir les anciens combattants de la Première Guerre mondiale qui ont été aveugles pendant la guerre. (Devient plus tard Helen Keller International.)

Keller tombe amoureuse et envisage de s'enfuir avec Peter Fagan, mais sa famille s'y oppose et empêche le mariage.

Keller, Sullivan et Thomson déménagent le ménage à Forest Hills, situé à Long Island à New York.

Le braille est établi comme le système d'écriture unique aux États-Unis pour les personnes aveugles, en partie grâce au plaidoyer d'Helen Keller.

Les stars du cinéma muet, Délivrance, sur sa vie. Regardez le film en ligne depuis la Bibliothèque du Congrès.

Assisté de Sullivan, Keller entame une carrière réussie de cinq ans sur le circuit de vaudeville. Lisez un article de blog sur les performances de vaudeville de Keller.

Keller aide à fonder l'American Civil Liberties Union (ACLU).

La mère de Keller, Kate Keller, décède.

1919-1924

Keller donne des conférences et des tournées dans tous les États-Unis tandis que sa renommée mondiale augmente.

Commence à travailler en tant que porte-parole public de la Fondation américaine pour les aveugles. Elle continue ce travail pour le reste de sa vie.

Dans une allocution au Lions Club International, Keller les met au défi de devenir des "Chevaliers des aveugles".

le livre de Keller, Ma religion, est publié.

le livre de Keller, Midstream: Ma vie ultérieure, est publié. Lire le livre en ligne.

Anne Sullivan Macy, la "professeur" de Keller et sa compagne décèdent le 20 octobre. Parcourez une collection de messages de condoléances reçus par Keller.

Visite le Japon pour la première fois.

le livre de Keller, Journal d'Helen Keller, 1936-1937, est publié.

Rencontre la Première Dame Eleanor Roosevelt, qui reste une amie pendant de nombreuses années. Parcourez les photos de la visite.

Déménage à Arcan Ridge à Easton Connecticut, où devrait vivre pour le reste de sa vie. Voir une photo de la maison.

1943-1946

Visites des vétérans de guerre blessés et aveugles dans les hôpitaux militaires, apportant soutien et encouragement.

Commence une série de tournées mondiales qui l'emmènent dans 35 pays en 11 ans. Elle défend les droits des personnes handicapées, inspirant de nombreux gouvernements à créer des écoles pour les élèves aveugles et sourds.

Commence une tournée au nom de l'American Foundation for Overseas Blind.

Keller retourne au Japon, visitant plus de trente villes. Sa diplomatie civile lors de ce voyage est créditée de l'amélioration des relations entre les États-Unis et le Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Keller reçoit la médaille d'or de l'Institut national des sciences sociales pour son service à l'humanité.

Ivy Green, la maison où Helen Keller est née, est restaurée et devient un monument historique national.

Keller remporte un Oscar pour Helen Keller dans son histoire, un documentaire sur sa vie, réalisé par Nancy Hamilton. Visionnez le film sur YouTube.

le livre de Keller, Enseignante - Anne Sullivan Macy, est publié.

Le faiseur de miracles (William Gibson) fait ses débuts à Broadway, avec Patty Duke dans le rôle d'Helen Keller et Anne Bancroft dans le rôle d'Anne Sullivan.

Rencontre avec le président John F. Kennedy, le dixième et dernier président des États-Unis qu'elle a rencontré.

Keller souffre d'un accident vasculaire cérébral et se retire des apparitions publiques et du travail.

Reçu la Médaille présidentielle de la liberté par le président Lyndon B. Johnson.

Les visiteurs de l'Exposition universelle de New York ont ​​élu Keller comme l'une des vingt intronisées au Temple de la renommée des femmes, à égalité avec Eleanor Roosevelt pour le plus de votes.

Keller décède le 1er juin, quelques semaines avant son 88e anniversaire, à Arcan Ridge.

Le 5 juin, le service commémoratif de Keller dans la cathédrale nationale est suivi par 1 200 personnes en deuil, et la musique chorale est interprétée par la chorale de l'école Perkins pour les aveugles.

Keller est intronisée au Temple de la renommée nationale des femmes.

Le service postal des États-Unis émet un timbre représentant Keller et Sullivan pour commémorer le centenaire de la naissance de Keller. Voir une collection du timbre.

Le miracle continue, un téléfilm sur les années d'université de Keller et sa première vie d'adulte est diffusé.

Plus de 30 ans après sa mort, Keller est répertoriée comme l'une des figures les plus importantes du 20e siècle sur la liste des 100 du Time Magazine.

Keller est honoré dans le quartier de l'État de l'Alabama.

Une statue en bronze de Keller est ajoutée à la National Statuary Hall Collection.


L'éducation et la carrière littéraire d'Helen Keller

Dès son plus jeune âge, Helen était déterminée à aller à l'université. En 1898, elle entre à la Cambridge School for Young Ladies pour se préparer au Radcliffe College. Elle est entrée à Radcliffe à l'automne 1900 et a obtenu un baccalauréat ès arts avec distinction en 1904, la première personne sourde-aveugle à le faire.

L'exploit était autant celui d'Anne que celui d'Helen. Les yeux d'Anne souffraient énormément de lire tout ce qu'elle signait alors dans la main de son élève. Anne a continué à travailler aux côtés de son élève jusqu'à sa mort en 1936, date à laquelle Polly Thomson a repris la tâche. Polly avait rejoint Helen et Anne en 1914 en tant que secrétaire.

Alors qu'elle était encore étudiante à Radcliffe, Helen a commencé une carrière d'écrivain qui allait se poursuivre tout au long de sa vie. En 1903, son autobiographie, L'histoire de ma vie, a été publié. Cela avait paru sous forme de série l'année précédente dans Journal de la maison pour dames magazine.

Son autobiographie a été traduite en 50 langues et est toujours imprimée à ce jour. Les autres travaux publiés d'Helen comprennent Optimisme, une rédaction Le monde dans lequel je vis Le chant du mur de pierre Sortir de l'obscurité Ma religion Midstream—My Later Life Peace at Eventide Helen Keller en Ecosse Helen Keller's Journal Let Us Have Faith Professeur, Anne Sullivan Macy et La porte ouverte. De plus, elle contribuait fréquemment à des magazines et à des journaux.

Les archives Helen Keller contiennent plus de 475 discours et essais qu'elle a écrits sur des sujets tels que la foi, la prévention de la cécité, le contrôle des naissances, la montée du fascisme en Europe et l'énergie atomique. Helen a utilisé une machine à écrire en braille pour préparer ses manuscrits, puis les a copiés sur une machine à écrire ordinaire.


Qu'a fait Helen Keller pour aider les personnes qui ne peuvent pas voir ?

Helen Keller a fait d'énormes différences de deux manières principales. Premièrement, elle a changé les perceptions sur la cécité et deuxièmement, elle a contribué à faire adopter des lois au profit de ceux qui ne pouvaient pas voir.

Perceptions de la cécité

Helen Keller est née en 1880, dans un monde encore dominé par la croyance séculaire selon laquelle la cécité était une punition de Dieu, vous empêchant d'avoir une vie normale et productive. Keller a joué un rôle déterminant dans le changement des perceptions négatives qui prévalaient encore lorsqu'elle grandissait.

Helen Keller a donné l'exemple. Sa vie incarnait les possibilités de ce qu'un enfant, un adulte et une personne âgée aveugles pouvaient faire, et a suscité des attentes pour la vie quotidienne de ceux qui ont une perte de vision dans le processus. En tant qu'enfant de six ans, à la fois aveugle et sourde, elle a appris très rapidement à communiquer en utilisant la langue des signes manuelle, puis tout aussi rapidement, à écrire. Helen Keller a été témoin de changements extraordinaires dans la société et les attitudes culturelles au cours de sa vie. Elle a vécu deux guerres mondiales, ainsi que la guerre de Corée, a vu les femmes obtenir le droit de vote et a été témoin de triomphes durement disputés dans le domaine des droits civils. En tant que militante de premier plan des personnes handicapées, elle a fait campagne avec succès pour le financement de Talking Books et pour des services de réadaptation pour les sourds et les aveugles ainsi que pour les anciens combattants blessés.

Les réalisations de Keller à l'âge adulte

Mais ses réalisations à l'âge adulte ont dépassé celles de son enfance. Elle est devenue une porte-parole des personnes handicapées, une féministe, une suffragette, une militante sociale, une pacifiste et une auteure publiée - et c'était juste dans la sphère publique ! Helen Keller aimait la nature et l'activité physique. Elle montait à cheval et à bicyclette et elle jouait aux échecs et au backgammon. La vie de Keller a montré ce qui peut être fait avec un travail acharné, une détermination et une joie extraordinaires.

Portrait d'Hélène, 1950

Effectuer un changement réel

Keller a travaillé pour les aveugles en tant que particulier, à partir de 1906, puis en tant qu'employé de la Fondation américaine pour les aveugles (AFB) pendant 44 ans à partir de 1924.

Pour ne citer que quelques-unes de ses réalisations :

  • Entre 1931 et 1947, elle a sillonné le pays, se présentant personnellement devant au moins 13 législatures d'État et en ciblant 18 avec des demandes qui comprenaient la création de commissions d'État pour les aveugles et la construction d'écoles pour les malvoyants.
  • Au niveau fédéral, parmi ses nombreuses réalisations, elle a réussi à faire pression sur le gouvernement pour qu'il imprime et distribue des livres en braille à l'usage des adultes aveugles à travers les États-Unis.
  • Et de 1942 à 1944, elle a soutenu les efforts du sénateur Robert Wagner pour obtenir des fonds pour la réadaptation, la formation professionnelle spéciale, le placement et la supervision des personnes aveugles, y compris celles qui ont perdu la vue pendant la Seconde Guerre mondiale.

Helen Keller et un soldat blessé à l'hôpital militaire Thayer, Nashville, le 19 juin 1945. Pour plus d'informations sur les visites de Keller dans les hôpitaux militaires, essayez de naviguer sous Militaire dans les archives Helen Keller.

Hélène a-t-elle aidé à la fois les sourds et les aveugles ?

Le plaidoyer pour le handicap est souvent cloisonné, avec des groupes de plaidoyer spécialisés dans la cécité ou la surdicécité ou la surdité. Bien que Keller ait insisté pour que la Fondation américaine pour les aveugles crée un fonds spécial au profit des sourds-aveugles, son mandat principal était de défendre les personnes ayant des déficiences visuelles plutôt qu'auditives.

Helen Keller assise près d'une fenêtre et lisant un livre en braille chez elle à Westport, Connecticut, vers 1955. Apprenez-en plus sur les efforts de plaidoyer de Keller en parcourant la série Correspondance: Legislation: Federal dans les archives Helen Keller.

Comment le travail d'Helen Keller a-t-il affecté la vie des personnes ayant une perte de vision aujourd'hui ?

Les lois qu'Helen Keller a aidé à promulguer profitent directement aux personnes ayant une perte de vision aujourd'hui - livres en braille dans les bibliothèques, mesures de sécurité sociale supplémentaires pour les personnes ayant une perte de vision, services de réadaptation pour les anciens combattants blessés - ce sont les résultats de sa détermination à laisser le monde dans un meilleur endroit qu'elle. l'a trouvé.

Dans l'ensemble, Keller a clairement indiqué que ceux qui ne peuvent pas voir ont autant droit au bonheur que leurs homologues voyants. Keller s'est battu pour les droits civiques de ceux qui ne peuvent pas voir.

Helen Keller est-elle toujours d'actualité aujourd'hui ?

Malheureusement, le combat que Keller a mené n'est pas terminé, et certains des défis auxquels elle a été confrontée restent également les nôtres, en particulier dans le domaine de l'emploi pour les personnes ayant une déficience visuelle. À la Fondation américaine pour les aveugles, nous continuons à travailler pour une plus grande égalité pour les personnes ayant une perte de vision—nos programmes et services répondent aux besoins les plus urgents des personnes aveugles. Nous changeons des vies en brisant les barrières, en remettant en cause les idées fausses et en élargissant les possibilités. Dans l'esprit d'Helen Keller, nous le faisons avec optimisme et détermination.

Cette image montre Helen Keller arrivant à l'aéroport indien de Mumbai en 1955. Keller a voyagé dans 39 pays à travers le monde, défendant les personnes malvoyantes dans le monde entier. Pour plus d'informations, explorez le sujet du voyage dans les archives numériques Helen Keller d'AFB. Les élèves du primaire peuvent explorer la galerie World Leader au Helen Keller Kids Museum.

Helen Keller a-t-elle déjà été amoureuse ?

En 1916, alors qu'elle avait environ 36 ans, elle se préparait à s'enfuir avec un jeune écrivain et son assistant de secrétariat Peter Fagan. Fagan avait appris la langue des signes manuelle pour pouvoir parler à Helen et lui traduire des textes. La mère d'Helen, Kate Keller, a empêché la fuite. Il y avait une croyance commune que si vous aviez un handicap, vous ne devriez pas être autorisé à vous marier et à avoir des enfants. Keller a écrit ce qui suit :

« Quelle consolation terrestre y a-t-il pour une personne comme moi à qui le destin a refusé un mari et la joie de la maternité ? En ce moment ma solitude semble un vide qui sera toujours immense. Heureusement j'ai beaucoup de travail à faire - plus que jamais en fait ."
- Journal d'Helen Keller, 1938

Combien de chiens Helen Keller avait-elle ?

Helen Keller avec ses bras autour d'un gros chien, vers 1925.
Explorez les archives Helen Keller pour plus de photographies d'Helen avec des chiens.

Voici une liste de 18 chiens dont nous connaissons les noms, mais soyez sûrs qu'il y en avait bien d'autres !

  • Belle
  • Bounce – Chiot Labrador (c.1963)
  • Darky - Peut-être une femelle Scottish Terrier
  • Dileas – Colley Shetland mâle
  • Ettu – Femelle berger allemand
  • Hans - Peut-être un baron danois
  • Helga - Dogue Allemand
  • Kaiser – Mâle Bull Terrier Français
  • Kamikaze-Go – Chien Akita
  • Kenzan-Go – Chien Akita
  • Lionne - Mastiff femelle (1890)
  • Maida – Femelle Lakeland Terrier
  • Nimrod - Dogue Allemand mâle
  • Phiz – Homme Scottie
  • Sieglende – Femelle Dogue Allemand, chiot de Thora
  • Thora – Femelle Brindle Dane
  • Tinker - Teckel (c.1963)

Combien d'enseignants Helen Keller avait-elle ?

Anne Sullivan Macy

Helen a été formée par des enseignants de la Horace Mann School de New York, de la Arthur Gilman School de Cambridge, MA et du Radcliffe College de Cambridge, MA. Cependant, l'enseignant clé dans la vie de Keller était Anne Sullivan. Anne est devenue l'enseignante d'Helen en mars 1887 quand Helen avait six ans et est restée avec Keller jusqu'à la mort d'Anne en 1936. Helen a toujours appelé Anne "Enseignant".

Combien d'élèves Anne Sullivan Macy avait-elle ?

Anne n'avait qu'une seule élève : Helen Keller. Il y a eu des moments dans sa vie où la possibilité d'enseigner à d'autres enfants a été discutée, mais ceux-ci ne se sont pas concrétisés. Pour plus d'informations sur la vie d'Anne Sullivan Macy, visitez le musée en ligne Anne Sullivan Macy: Miracle Worker.

Hélène a-t-elle eu une enfance heureuse ?

Keller est devenu sourd et aveugle à la suite d'une maladie à dix-neuf mois. Dans L'histoire de ma vie, elle raconte son enfance à Tuscumbia, en Alabama. Elle décrit profiter de son jardin, même très jeune :

« Même avant l'arrivée de mon professeur, je tâtais le long des haies carrées de buis raides et, guidé par l'odorat, je trouvais les premières violettes et lys. Là aussi, après un accès de colère, je suis allé à trouver du réconfort et cacher mon visage brûlant dans les feuilles fraîches et l'herbe. Quelle joie ce fut de me perdre dans ce jardin de fleurs, d'errer joyeusement d'un endroit à l'autre, jusqu'à ce que, tombant soudainement sur une belle vigne, je la reconnaisse à son feuilles et fleurs, et je savais que c'était la vigne qui couvrait la maison d'été délabrée au fond du jardin !"

Keller continue de décrire sa vie quotidienne de jeune enfant à la maison - imitant les adultes, faisant des signes de la main pour communiquer et jouant avec la fille du cuisinier de la famille. Helen était bien consciente que sa mère Kate Keller l'aimait et voulait le meilleur pour elle.

"Je dois à sa sagesse affectueuse [Kate Keller] tout ce qui a été brillant et bon pendant ma longue nuit."

Cependant, Helen était aussi une enfant indisciplinée avec un tempérament effrayant, le résultat de la frustration de son incapacité à communiquer pleinement avec ceux qui l'entouraient. La vie d'Helen a changé de manière irrévocable le 3 mars 1887 lorsque Anne Sullivan Macy est arrivée pour travailler comme gouvernante dans la maison Keller. Keller n'était qu'à quelques mois de son septième anniversaire. Elle a écrit ce qui suit dans L'histoire de ma vie:

Le jour le plus important dont je me souviens de toute ma vie est celui où mon professeur, Anne Mansfield Sullivan, est venue me voir. la lumière de l'amour a brillé sur moi à cette heure-là.

Les crises de colère et l'esprit rebelle d'Helen sont célèbres dans le film Le faiseur de miracles. Ici, vous voyez Helen s'en prendre physiquement à son nouveau professeur, mais l'amour remplace rapidement la frustration et l'antagonisme. Anne Sullivan Macy a écrit la lettre suivante le 28 mars 1888 à Michael Anagnos, directeur de la Perkins School for the Blind :

« J'ai bien vu qu'il ne servait à rien d'essayer de lui apprendre la langue ou quoi que ce soit d'autre jusqu'à ce qu'elle apprenne à m'obéir. quelle connaissance, oui, et l'amour, aussi, entrent dans l'esprit de l'enfant."

La célèbre pompe à eau où Helen Keller a compris pour la première fois que les mots qu'Annie épelait dans sa paume avaient un sens.

Quelqu'un tirait de l'eau et mon professeur a placé ma main sous le bec. Alors que le courant frais jaillissait d'une main, elle épela dans l'autre le mot eau, d'abord lentement, puis rapidement. Je restai immobile, toute mon attention fixée sur les mouvements de ses doigts. Soudain, j'ai ressenti une conscience brumeuse comme quelque chose d'oublié – un frisson de réflexion en retour et d'une manière ou d'une autre le mystère du langage m'a été révélé. Je savais alors que "w-a-t-e-r" signifiait le merveilleux quelque chose de cool qui coulait sur ma main.

Annie Sullivan a-t-elle eu une enfance heureuse ?

Malheureusement, non, Annie Sullivan n'a pas eu une enfance heureuse. Anne Mansfield Sullivan est née à Feeding Hills, Massachusetts le 14 avril 1866. Elle a grandi dans la pauvreté. Elle était l'aînée de cinq enfants, dont deux seulement ont atteint l'âge adulte. Son père, Thomas Sullivan, était alcoolique et sa mère, Alice Chloesy Sullivan, est décédée de la tuberculose quand Anne avait 9 ans.

Quand Anne avait 7 ans, elle a développé le trachome, une infection bactérienne des yeux. Cette infection n'a pas été traitée et a affecté sa vision. Elle n'avait presque plus de vue utilisable jusqu'à ce qu'elle subisse une opération à l'âge de 15 ans, qui lui a rendu une partie de sa vision, mais elle est restée malvoyante pour le reste de sa vie. Apprenez-en plus sur la vie d'Annie dans le musée en ligne Anne Sullivan Macy de l'AFB.

Annie Sullivan, 15 ans

En quoi l'enseignement d'Annie Sullivan était-il différent des autres enseignants ?

Anne connaissait les nouvelles méthodes pédagogiques de Maria Montessori (1870-1952). Montessori a développé une approche éducative centrée sur l'enfant pour enseigner aux enfants. Un qui « valorise l'esprit humain et le développement de l'enfant dans son ensemble – physique, social, émotionnel, cognitif ». (De : https://amshq.org/Montessori-Education/Introduction-to-Montessori)

Anne a puissamment engagé son jeune élève en utilisant les sens restants du toucher et de l'odorat de l'enfant. Elle a emmené Keller dehors pour des cours, pour sentir les fleurs et l'entourer de nature. L'apprentissage était une activité amusante qui reliait la jeune fille au monde physique qui l'entourait.

En 2003, Anne Sullivan Macy a été intronisée au Temple de la renommée nationale des femmes. Parcourez les artefacts des archives Helen Keller pour en savoir plus sur les beaux objets de la collection de Keller.

Je souhaite entreprendre plus de recherches sur Helen Keller et Anne Sullivan Macy, où puis-je trouver plus d'informations ?

Assurez-vous d'explorer la zone principale d'Helen Keller sur le site Web d'AFB. Et voici d'autres domaines qui pourraient également être utiles:

  • Une biographie d'Helen Keller et la chronologie de sa vie
  • Des recherches approfondies sont possibles en prenant le temps de rechercher dans les archives numériques Helen Keller des documents qu'Helen a laissés à AFB lorsqu'elle est décédée. Celui-ci contient des images numérisées de la correspondance, des photographies, des coupures de presse, des albums de coupures, des artefacts et des éléments audiovisuels contenus dans son extraordinaire collection. Prenez votre temps et n'oubliez pas de regarder sous l'onglet Parcourir par sujet pour vous aider à découvrir des sujets auxquels vous n'auriez même jamais imaginé qu'elle était intéressée et impliquée !
  • Et n'oubliez pas de consulter les merveilleux matériaux maintenant en ligne et appartenant à la Perkins School for the Blind

Outre les aides auditives et le braille, quels autres outils de communication existe-t-il pour les personnes aveugles et sourdes ?

Il y a tellement plus d'outils de communication aujourd'hui pour les personnes aveugles et/ou sourdes d'aujourd'hui. Ceux-ci inclus:

Appareils auditifs

Appareils d'aide à l'écoute : Ces appareils peuvent être utilisés avec ou sans aide auditive pour améliorer la voix d'une personne

Téléphones sous-titrés : Ces téléphones affichent ce que dit l'appelant à l'écran

Téléphones amplifiés : Ces téléphones amplifient le son afin que les personnes malentendantes puissent comprendre ce que dit l'appelant.

Signaleurs

Signaleurs sonores, visuels et vibrants fournis pour alerter l'utilisateur d'une sonnerie de téléphone, d'e-mails, de SMS et d'autres types de communications à distance.

Logiciel de lecture d'écran et de loupe

Logiciels de lecture d'écran et de loupe d'écran. Un lecteur d'écran peut servir d'interface entre un ordinateur et un afficheur braille, et pour ceux qui ont une audition utilisable, il fournit également une sortie vocale synthétisée de ce qui est sur l'écran de l'ordinateur.

PANIER : (Traduction en temps réel d'accès à la communication)

Il s'agit d'un texte textuel de présentations orales fournies pour des événements en direct. Seul le texte est fourni sur un écran d'ordinateur ou projeté pour être affiché sur un écran plus grand. CART est utile dans les réglages individuels et de groupe.


Bref résumé de Helen Keller (1880-1968)

Auteure américaine et défenseure des personnes handicapées, Helen Keller a été la première personne sourde-aveugle à obtenir un baccalauréat ès arts. Sa vie raconte l'histoire de surmonter un grand désavantage.

Laissée sans vue ni vision à cause d'une maladie dans sa petite enfance, la famille d'Helen a engagé un tuteur à l'âge de sept ans pour l'aider à apprendre à communiquer en tant que personne sourde-aveugle.

Dans la vingtaine, elle a écrit son autobiographie et est diplômée du Radcliffe College, Massachusetts. À 35 ans, elle a co-fondé une organisation pour aider les vétérans aveugles au combat. Faisant campagne au nom de nombreux groupes socialement défavorisés, elle a aidé à fonder l'American Civil Liberties Union.

Helen a pris sa retraite de la vie publique en 1961, a reçu la Médaille présidentielle de la liberté en 1964 et est décédée en 1968 à l'âge de 87 ans.


62 Faits sur Helen Keller

Helen Keller était littéralement un phénomène historique. Elle a été la première personne aveugle et sourde à obtenir un baccalauréat, et si cela ne suffisait pas, elle a appris à parler, à donner des conférences et à écrire des livres. Laissez-vous inspirer aujourd'hui par son histoire et rejoignez-nous dans notre voyage à travers la vie d'Helen. Voici 62 faits sur cette femme incroyable pour vous.

Fait 1 : Helen Adams Keller, conférencière, militante, écrivaine et icône nationale est née le 27 juin 1880.

Fait 2: Le père d'Helen, Arthur, était rédacteur en chef du journal Tuscumbia North Alabamian. Il est clair que l'écriture et la créativité ont traversé cette famille dès le début. Dans sa jeunesse, Arthur était capitaine dans l'armée confédérée.

Fait 3: Malheureusement, alors que Keller n'avait que 19 mois environ, elle est tombée malade, et bien que sa famille ne soit pas pauvre, les médicaments et les traitements médicaux étaient loin d'être aussi bons qu'aujourd'hui. Malheureusement pour Keller, cette maladie, qui aurait pu être la scarlatine ou la méningite, l'a rendue aveugle et sourde.

Fait 4: Helen venait d'une famille recomposée, c'est-à-dire qu'elle avait 2 vrais frères et sœurs : Mildred et Phillip, et 2 demi-frères et sœurs : James et William. Ses demi-frères et sœurs venaient de la relation précédente de son père.

Fait 5: Bien qu'elle ait une famille nombreuse, l'une de ses premières compagnes était en fait la fille de son chef, Martha.

Fait 6 : Keller est né à Tuscumbia, en Alabama. Fait intéressant, sa ville natale l'aime tellement qu'ils ont transformé sa maison, Ivy Green, en musée. Vous pouvez aller faire un tour ici si vous le souhaitez.

Fait 7 : Elle est la première personne sourde et aveugle à obtenir un baccalauréat ès arts! C'est un exploit incroyable, en particulier à cause de l'époque à laquelle elle faisait ce diplôme et de la pression supplémentaire sur elle.

Fait 8 : Catherine, ou Kate, était la mère d'Helen. Elle était la fille d'un général confédéré. Son père était Charles. W. Adams.

Fait 9 : Ce n'est que tard dans son enfance qu'Helen a appris à communiquer par le langage des mains et la parole avec sa famille. Quand Helen était plus jeune, elle a composé environ 60 signes de maison pour communiquer avec sa famille.

Fait 10 : C'est incroyable, Keller pourrait dire qui était un membre de la famille en écoutant la façon dont ils marchaient. Elle écoutait les vibrations provenant du sol et déterminait qui venait vers elle ou près d'elle. Il a été noté qu'en raison de son manque d'autres sens, son sens du "toucher" est devenu encore plus puissant.

Fait 11 : Cela pourrait être une coïncidence ou cela pourrait être tout simplement bizarre, mais Helen Keller avait en fait un parent éloigné vivant en Suisse, qui enseignait aux sourds à Zurich. Il s'appelait Casper Keller et fut l'un des premiers à enseigner aux sourds.

Fait 12 : Fait intéressant, Helen connaissait Alexander Graham Bell, et plus tard dans la vie, les deux sont devenus amis. L'histoire raconte que Catherine, la mère d'Helen, a été inspirée par l'histoire d'une fille sourde appelée Laura Bridgman, et a pensé qu'Helen devrait aller voir un spécialiste au sujet de sa cécité et de sa surdité. Quand Helen a rencontré le Dr J. Julian Chisolm, il lui a conseillé d'aller voir Alexander, qui travaillait avec des personnes sourdes.

Helen Keller tenant un magnolia en 1920

Fait 13 : Anne Sullivan était la compagne et instructrice de longue date d'Helen. Le couple avait une amitié qui a duré près de 50 ans et ils étaient inséparables.

Fait 14 : C'est grâce à la suggestion d'Alexander Graham Bell que Keller devrait visiter l'Institut Perkins pour les aveugles, où Laura Bridgman était allée, qu'Helen rencontra et trouva Anne, sa compagne de toujours.

Fait 15 : La femme que l'on voit dans les livres, les articles, les vidéos, est une femme qui fait preuve d'une grande force, mais comme pour toutes les grandes histoires, il y a eu un début difficile. Quand Anne a emménagé pour la première fois avec Helen le 5 mars 1887, elle lui a appris le mot pour « poupée » en langage manuel (en épelant des mots sur votre main avec vos doigts). C'était un processus incroyablement frustrant pour Helen car elle n'était pas habituée à cette façon de faire, et à certaines occasions, elle a perdu son sang-froid et a cassé des objets.

Fait 16 : La doublure argentée de l'histoire est venue un mois plus tard lorsque Keller a appris le mot "eau", et elle a finalement eu l'impression d'aller quelque part avec la nouvelle langue. Dans son autobiographie, elle a crédité le jour où Anne est arrivée chez elle comme «l'anniversaire de mon âme». Helen croyait qu'elle allait vraiment quelque part, mais elle ne savait pas jusqu'où son apprentissage la mènerait vraiment.

Fait 17 : Sarah Fuller aurait été la première personne à donner à Helen de véritables cours d'orthophonie afin qu'elle puisse réellement parler aux gens.

Fait 18 : Helen aimait écouter de la musique. Vous vous demandez peut-être comment est-ce possible ? Mais c'est vrai, alors que les personnes sourdes peuvent ne pas entendre les vrais mots d'une chanson, elles peuvent ressentir le rythme et le battement en utilisant leurs autres sens. Modern research supports this, for example, Hauser (2011), concluded that when you lose a sense your other senses get better so, in the case of a deaf person their sensory cortex, amygdala, cerebellum, and nucleus accumbens work together to produce music in their brain.

Fact 19: Keller could use braille perfectly.

Fact 20: Helen was an animal lover. In fact, throughout her life, she had many pet dogs.

Fact 21: As time went by Helen learned to speak and she was able to give lectures to actual people in 1913. One of her biggest lectures was the 1916 Mabel Tainter Memorial Building lecture. She traveled all over the world talking about her disabilities and how one should not live up to the stigma attached to one’s disability. She would also discuss Women’s Right To Vote and the impact of war.

Helen Keller (the old woman) with Patty Duke, who portrayed Keller in both the play and film The Miracle Worker in 1962.

Fact 22: Helen Keller joined the Perkins Institute for the Blind in 1888. It is still open today.

Fact 23: By 1894, Helen was attending the Wright-Humasen school for the deaf. Then she moved on to the Cambridge School for Young Ladies in 1896. Harvard was only around the corner from here.

Fact 24: This exceptional student made her way to the all-female Radcliffe College of Harvard University in 1900. This was the female version of the all-male Harvard College for men.

Fact 25: Surprisingly, Mark Twain, a big fan of Helen’s, persuaded the industrialist and financier Henry Rogers to aid Helen’s studies at Harvard by paying for her education. Both Rogers and Twain saw something special in Keller and wanted her to succeed. Helen Keller later dedicated her book to Mr. and Mrs. Rogers who supported her through her academic career.

Fact 26: Not only was she the first deaf and blind person to get a BA degree, but when she graduated she was honored as a member of the Phi Beta Kappa. This is a highly prestigious award in America that is only given to those who truly deserve it because of their generous contributions to academia.

Fact 27: Helen and her companion Anne led a full life together, they traveled, they learned, and they loved, but sadly for Helen, Anne couldn’t be with her until the end of time. Having been ill for some time Anne finally passed away in 1936, leaving a huge gap to fill in Helen’s heart.

Fact 28: Not all was at a loss, some years prior to this Polly Thomson had come onto the scene and was to be Helen’s new companion. Together they would go on to see and to travel even more of the world. Between 1914-1957 Helen and Polly were inseparable.

Fact 29: Throughout her busy life Helen Keller found time to discuss and to action what needed to be actioned in the areas that mattered most to her. She was working for deaf people, campaigning for blind people, a suffragette, campaigned for birth control, and she was a keen socialist.

Fact 30: Helen supported the idea of eugenics. Eugenics is all about getting the best out of the human race, meaning that people with the ‘best’ hereditary traits should breed together so that you end up with a human race with only the best features.

Keller with Anne Sullivan in July 1888

Fact 31: In 1920 Keller became part of the American Civil Liberties Union. The aim of this organization is to protect and defend every individual’s rights and to ensure that everyone is treated fairly.

Fact 32: Some of Helen’s oldest and best friends were Mark Twain, Alexander Graham Bell, and Charlie Chaplin.

Fact 33: In Kerala, India, there is a 10ft 7in painting of Helen Keller, called ‘The Advocate’. The painting was created by a team of 3 artists from the area, and it is there to honor her and to help blind students in the surrounding area.

Fact 34: There is a Helen Keller Hospital in Sheffield, Alabama.

Fact 35: According to some, Helen was once involved with a gentleman named Peter Fagan. He allegedly came onto the scene when Anne wasn’t very well, and those around Helen were very skeptical about the man. He was a worker at the Boston Herald at the time.

Fact 36: Helen outlived another companion in 1960 when poor Polly died after having multiple strokes in the years leading up to her passing away.

Fact 37: In 1915, the Helen Keller International Organization was set up to help those who are blind or suffering from malnutrition, their aim is to find answers to these big problems.

Fact 38: During her lifetime she visited over 25 countries to discuss what being deaf was like, and what it meant for those who were suffering from it.

Fact 39: Anne and Helen visited over 40 countries together, with Japan being an extremely popular destination for the pair. She would discuss various topics on her travels.

Fact 40: Helen and Mark Twain, often caused a bit of a stir in politics with their socialist views.

Helen Keller portrait

Fact 41: 1912 was the year that Helen joined the Industrial Workers of the World, she was there to campaign and to spread her concerns about working in this field when you had a disability.

Fact 42: ‘The Frost King’ written in 1891, was Helen’s first book. She was 11 years old at the time and was heavily criticized for plagiarizing the book. Although, many have come to the conclusion that she might have been suffering from some kind of cryptomnesia, meaning she heard the book as a child forgot about it and then wrote a story about it without knowing that she already knew the original story.

Fact 43: Between the years 1946-1957, her time spent with Polly, she went to 35 countries.

Fact 44: She went to New Zealand, which given the era she was from, is incredible.

Fact 45: The Helen Keller Archives are owned by the American Association for the Blind.

Fact 46: In the year 1999, Helen Keller was voted as Gallup’s ‘Most Widely Admired People of the 20th Century’.

Fact 47: In 2009, the National Statuary Hall Collection, placed a bronze statue of Helen in their collection for people to see.

Fact 48: Later in her life, Helen found her third and final companion, who would be with her until the day she died. Winnie Corbally was a nurse who was actually looking after Polly when Helen met her, and Winnie decided to stay around to help Helen.

Fact 49: Keller actually met every American President that came into power from Clevland’s time to Johnson’s time.

Fact 50: Helen was a member of the socialist party and was a fixed face there from 1907-1921. During this time, she allegedly found that the tabloids would mention her disabilities more often because they might not have agreed with her views on politics.

Fact 51: Helen never got married, and she didn’t have children, but she was worried about overpopulation in the world. This means that she was concerned that there were too many people on the planet.

Fact 52: She published 12 books during her life, some of these include:

Fact 53: Alabama, where Helen grew up honored her in 2003 by having her picture placed on their quarters.

Helen Keller in 1899 with lifelong companion and teacher Anne Sullivan.

Fact 54: She has been honored in many ways, but in 1980 the United Postal Service made a touching tribute to Helen and Anne, by placing their picture on a postage stamp. Even after her passing she still managed to make her way around America, and maybe further afield.

Fact 55: You can find Helen in the National Women’s Hall of Fame.

Fact 56: After meeting Phillip Brookes, Helen found Christianity. She even released a book called, ‘My Religion’ in 1927.

Fact 57: Helen led a life that was filled with success, warmth, friendship, commitment, and endurance, so it was only a matter of time before someone wanted to capture all of this on film. One of the earliest films about her life is, ‘Deliverance’ (1919), directed by George Foster Platt.

Fact 58: On that note, one of the most influential documentary/films created about her life was ‘The Miracle Worker’, released by Playhouse 90, in 1957. A great portion of this story was based on Helen’s autobiography. Although, there have been other adaptations with the same title as this and starring Patty Duke.

Fact 59: In 1964, Helen received a prestigious award from the then President, Johnson. She was awarded the Presidential Medal of Freedom.

Fact 60: More recently, the New England Historic Genealogical Society discovered a precious and rare photograph of Helen and Anne together. This photograph is thought to be one of the first photos of Anne.

Fact 61: In her sleep on the 1st of June, 1968, at the great age of 87, Helen passed away. She was in Acorn Ridge, Easton, at the time, and she died peacefully.

Fact 62: Interestingly, before she died Keller requested that she be laid to rest with her most-loved companions Anne and Polly. Part of her has been put to rest in Washington National Cathedral and part of her now lies with Anne and Polly, as requested.


High School Years

Helen Keller dreamed of attending college and was determined to get into Radcliffe, a women's university in Cambridge, Massachusetts. However, she would first need to complete high school.

Helen attended a high school for the deaf in New York City, then later transferred to a school in Cambridge. She had her tuition and living expenses paid for by wealthy benefactors.

Keeping up with school work challenged both Helen and Annie. Copies of books in braille were rarely available, requiring that Annie read the books, then spell them into Helen's hand. Helen would then type out notes using her braille typewriter. It was a grueling process.

Helen withdrew from the school after two years, completing her studies with a private tutor. She gained admission to Radcliffe in 1900, making her the first deaf-blind person to attend college.


Helen Keller facts for kids

Helen Keller was an American writer and speaker. She was born in Tuscumbia, Alabama in 1880. When she was nineteen months old she became sick and lost her eyesight and hearing. The doctor didn't know what it was, so he called it a "congestion of the stomach and brain." Some people say that it was scarlet fever or meningitis. She was an obedient and good girl.

When Helen was seven years old, her family decided to find a teacher for her. They wrote to Michael Anagnos, who was the director of the Perkins Institute and Asylum for the Blind. They asked him to help them find a teacher for their daughter. He wrote to them and told them that he knew a young teacher and her name was Anne Sullivan. She had been blind, but a series of operations helped restore her eyesight. Anne traveled to Alabama to live with Helen’s family and to teach her. Anne went to live with the Keller family in March, 1887.

Anne helped Helen to learn how to communicate with other people. She taught her the names of things by writing the words on Helen’s hand. Helen's first word was "water". She learned this word when Anne put Helen's hand under some water and wrote W,A,T,E,R on her hand. Then she learnt the words with this method. In 1890, Helen’s family sent her to the Perkins Institute to learn how to speak and communicate. When she was nineteen years old, Helen went to Radcliffe College in Massachusetts. She graduated from Radcliffe in 1904. She was the first deaf and blind person to earn a Bachelor of Arts degree.

In 1903, Helen wrote a book about her life. It was called The Story of My Life. Le film The Miracle Worker, made in 1962, was based on Helen's book. She also wrote a book about Anne Sullivan called Prof. She wrote twelve other books.

Helen tried to help poor people and other blind people during her life. She traveled to over 39 countries with Anne to talk about her life and experiences. When Helen was in Japan, she met Hachiko, a famous Akita. She decided to adopt an Akita, and was the first person to bring an Akita to America.

Helen Keller wanted to get married. She fell in love with her secretary, but her mother didn't allow Helen to marry him. At that time, disabled people often could not marry.

Helen Keller died in her sleep on June 1, 1968, at Arcan Ridge in Connecticut at the age of 87.


Voir la vidéo: Helen Keller 100 ans version française


Commentaires:

  1. Yokora

    regardé et j'ai été déçu .........

  2. Tlilpotonqui

    tu l'as trempé))))

  3. Kulbert

    Pindyk, je pleure juste))



Écrire un message